Musique et exil

Les élèves des classes de musique de chambre donneront des oeuvres de compositeurs d’origine roumaine ou influencés par les sonorités roumaines : G. Enesco, G. Ligeti, C. Porumbescu, B. Bartók. L’exil musical sera évoqué dans les oeuvres de B. Martinu ou de façon plus intérieure, chez F. Schubert.
Un hommage contemporain sera rendu avec les pièces des élèves-compositeurs A.N. Benlachab, S. Bonneel, et V. Portes qui se sont emparés du texte des Tristesses dans leur travail de compositions mixtes et électro-acoustiques. Afin que ce contrepoint résonne avec encore plus de relief, les élèves primo-arrivants de l’UPE2A du lycée Saint-Sernin, dont est responsable Gwendoline Studer, et les élèves des classes préparatoires aux grandes écoles littéraires lirons des extraits des Tristesses, dans la traduction de Jean-Luc Lévrier.

Ce voyage linguistique sera ponctué et soutenu par les improvisations de la classe de Denis Badault.

Classe de musique de chambre d’Agnès Demeulenaere
En collaboration avec le lycée Saint-Sernin et le Studio Éole
Avec la participation des classes de Denis Badault, Clara Cernat, Bertrand Dubedout et Philippe Lecocq.

En partenariat avec Mélodie Française

  • Entrée libre (billets à retirer sur place dans la limite des places disponibles)

  • Renseignements : 05 61 22 39 36